Moussa Sylla , parcours d’un combattant


Photo : Est Ensemble / Gaël Karbaol

Moussa Sylla est co-fondateur et président de l’association AJDB à Bagnolet, qui agit au travers de quatre secteurs d’activité : jeunesse, insertion, animation et famille. Leur projet « Quatre saisons », lauréat TempO’ d’Est Ensemble, sera inauguré le 24 avril, sur la friche située au bout de la rue Lénine. > ajdb.fr

« Je ne suis pas parti de rien, je suis parti de ma motivation. ». De la motivation, Moussa Sylla, 25 ans, en a depuis l’adolescence. Après avoir arrêté l’école à 15 ans, contre l’avis de sa mère, il commence à travailler dans la restauration. Cette très bonne première expérience lui donne confiance en ses capacités et le conforte dans son état d’esprit, « tenter des choses, agir pour que les choses bougent ». Il y a cinq ans, avec deux frères et trois amis, il décide de mettre son énergie au service des jeunes de sa ville.

Ils créent l’AJDB, Association de jeunes pour le divertissement à Bagnolet, qui a pour but de créer des liens et de la mixité dans les quartiers au travers d’événements et d’animations car « pour vivre ensemble, il faut faire ensemble », précise Moussa. Premiers projets : une soirée pour les 12-17 ans et des « restaurants éphémères pour offrir aux jeunes une première expérience entrepreneuriale et pour qu’ils autofinancent un projet de voyage ». Puis Est Ensemble choisit son projet « Quatre saisons » pour animer cette année une friche TempO’ dans le quartier des Malassis, qui sera inaugurée le 24 avril.

Moussa ne compte pas s’arrêter là. Pour faire progresser l’association qui compte aujourd’hui 60 bénévoles, il a repris ses études et devrait obtenir dans un an un diplôme d’État jeunesse, éducation populaire et sport. « Je veux défendre la jeunesse le plus possible, même au-delà des frontières de Bagnolet ». Son combat continue… 

Retrouvez son portrait dans le magazine d'avril - mai - juin 2019 

Actualités récentes

Mise en place d'une plateforme d'accueil téléphonique
Publié le 28 Mai 2020

En raison de la situation sanitaire actuelle, les équipements d’accès au droit du territoire sont exceptionnellement fermés et ce jusqu’à nouvel ordre. Pour continuer à

Accès aux droits
Publié le 02 Avril 2020

En raison de la situation sanitaire actuelle, la Maison de Justice et du Droit de Pantin et tous les Points d'Accès aux Droits du territoire sont fermées. Un certain