Chantal Briet, cinéaste

 

Juillet 2016

Chantal Briet, cinéaste, questionne notamment les représentations de la banlieue. Elle est en résidence dans les cinémas et sur les villes de Bagnolet et Bondy, dans le cadre du Contrat local d’éducation artistique porté par Est Ensemble et la Direction régionale des affaires culturelles (Drac).

De mars à juin 2016, Chantal Briet est allée avec son équipe recueillir en sons et en images les témoignages des habitants de Bagnolet et de Bondy autour des légendes urbaines dans le cadre du projet « Mi-dit à ma fenêtre », soutenu par Est Ensemble et la compagnie Pièces Montées. L’objectif du projet : amener les habitants à inventer un nouveau regard sur l’habitat et leur faire découvrir les outils numériques. 

Chantal est née peu après la guerre d’Algérie, à Roubaix, dans une ville sinistrée économiquement. « Enfants, nous ne pouvions pas sortir comme nous le voulions dans les rues, il y avait un climat de peur. » Une fois ses études achevées, elle réalise en 1987 avec Jean-Pierre Lenoir un premier film qui casse ces clichés : Inch’Allah, primé dans plusieurs festivals, qui suit le jeune Fahrid à la recherche de son petit frère dans les rues de Roubaix. Le travail de la réalisatrice se concentre souvent sur des lieux uniques, à la marge, dans lesquels elle s’installe longuement : « Chacun de mes films est une expérience cinématographique qui accompagne le parcours d’un ou plusieurs personnages dans leur vie, en tentant à chaque fois de les révéler dans leur humanité. » 

En 2006, elle réalise ainsi Alimentation générale, chronique d’une petite communauté humaine réunie par Ali, épicier à la cité de la Source à Épinay-sur-Seine, qui remporte plusieurs prix internationaux. Chantal aborde également l’enjeu vital de la langue dans J’habite le français en 2008 et évoque les parcours de 4 étudiants dans une classe de préparation aux écoles d’art dans L’Année des lucioles en 2014. Son prochain projet : un film sur l’apprentissage de la lecture dans une classe de CP parisienne. 

Retrouvez son portrait dans le magazine n°28

Actualités récentes

Le bus " Parlons ensemble" à l'hôtel de territoire
Publié le 04 Décembre 2018

Est Ensemble vient de lancer son bus rose « Parlons ensemble », qui sillonnera le territoire et fera halte dans les quartiers pour informer les habitants autour d’un café

La ferme Caillard à Bondy © Camille Millerand
Publié le 11 Octobre 2018

La Ferme Caillard, 48 rue Roger Salengro à Bondy, est une ancienne exploitation agricole pleine de charme qui devient un lieu culturel, associatif et solidaire à plein