Hortense Archambault, directrice de la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis

Julliet 2017

Les travaux de rénovation de la MC93 ont duré près de trois ans. En quoi ont consisté les travaux ?
Le chantier a d’abord consisté à tout mettre aux normes, notamment à désamianter le bâtiment. C’est un énorme chantier qui s’est élevé à plus de 18 millions d’euros*. Le projet, imaginé par mon prédécesseur et confié à l’architecte Vincent Brossy, comprenait également la création d’une salle supplémentaire, la réfection de la grande salle et la pose de verrières. Quand je suis arrivée en 2015, j’ai tenu à y ajouter l’aménagement d’un grand hall.

Quel était l’enjeu autour de ce hall ?
Pour moi, c’est très important de penser la Maison de la culture comme un lieu de théâtre mais aussi comme un lieu de vie, dont le hall devait être le reflet. Nous avons réuni avec l'équipe un comité d’usagers d’une quinzaine de personnes, avec des habitués des lieux et des habitants qui n’y avaient jamais mis les pieds, pour imaginer à quoi pouvait servir ce hall. Nous avons écrit un cahier des charges dans lequel ressort l’idée de pouvoir inventer au fur et à mesure les manières de le faire vivre. Le designer Johan Brunel a ainsi imaginé du mobilier que l’on pouvait déplacer, assembler, si bien que le hall est modulable et devient un lieu des possibles.  

Et aussi plus tourné vers les habitants ?
C’est l’idée. On doit proposer des choses aux habitants en dehors du temps du spectacle et faire se croiser des publics différents. À cause du resserrement des budgets, beaucoup de théâtres ont réduit leurs horaires d’ouverture et se sont un peu plus éloignés des habitants. Or, le théâtre, c’est l’endroit de la rencontre.

La Maison de la culture sera donc ouverte en dehors des heures de spectacles ?
Exactement. À partir du 13 septembre, le hall sera ouvert du mardi au vendredi de 12 h à 18 h et le samedi de 14 h à 18 h. Il y a également un restaurant qui sera ouvert tous les midis en semaine. En parallèle, nous avons mis en place des dispositifs pour faire venir de nouveaux publics dans les salles comme la garderie pour la représentation du samedi en fin d’après-midi ou encore le pass illimité à 7 € par mois pour les habitants de Seine-Saint-Denis, inspiré du modèle des cartes de cinéma.

Et pour ce qui est de la programmation ?
La Maison de la culture reste centrée sur les spectacles de théâtre et de danse contemporains, qui sont sa marque de fabrique depuis sa création en 1980. La MC93 est, pour rappel, une des rares scènes nationales en France qui produit directement des spectacles. Toutefois, la saison 2017-2018 commencera le 13 septembre avec une production de la Compagnie Louis Brouillard : le spectacle pour enfant Pinocchio de Joël Pommerat (Molière 2016 du jeune public), un spectacle familial à très large public magnifique.

* Est Ensemble a participé au financement à hauteur de 2 millions d’euros, aux côtés de l’État, du Département, de la Région et de la Ville de Bobigny. 

Retrouvez son portrait dans le magazine n°31

Actualités récentes

Publié le 11 Décembre 2018

Est Ensemble donne de la voix ! Dimanche 16 décembre à 19h au Temple protestant à Pantin, venez découvrir en concert l’Ensemble vocal du conservatoire
 de Pantin
,

Publié le 11 Décembre 2018

Roman, polar, SF, aventure, histoire… Malgré les très nombreux livres, revues, bandes-dessinées, mangas proposés dans les bibliothèques d’Est Ensemble, vous ne savez pas