Stephan Martinez, « ce qui vient de la terre retourne à la terre »


Photo © Corinne Rozotto

Janvier 2019

Stephan Martinez est le fondateur de Moulinot Compost et Biogaz, lauréate des trophées de l'économie sociale et solidaire d'Est Ensemble.
moulinot.fr

L'histoire de Moulinot démarre en 2007… dans une poubelle. Stephan Martinez est alors à la tête du bistrot parisien Le Petit Choiseul avec son frère Fabrice. Et dans la poubelle de la cuisine, il constate encore une fois l’absence d’un tri et d’une collecte sélective, comme dans tous les établissements où il a travaillé. Arêtes de poisson, pelures de fruits, de légumes : tous ces « biodéchets » sont ramassés avec les ordures ménagères et incinérés. Ou enfouis. Sauf que cette fois, c’est le déclic. Il installe dans sa cave 10 kilos de vers de terre, qui ont pour mission de transformer tous ces déchets en compost. Dans la continuité, il crée même la Moulibox, un mini-composteur pour sensibiliser à cette technique.

En 2012, alors que la loi impose progressivement aux restaurateurs de trier et valoriser leurs biodéchets, Stephan lance son entreprise Moulinot, qui les collecte et les transforme en un compost « haute couture » destiné aux producteurs locaux. « Sans prétendre sauver la planète, nous démontrons qu'il est possible d'avoir une économie vertueuse entre restaurateurs, agriculteurs et gestionnaires de déchets. Ce qui vient de la terre retourne à la terre. » Lauréat des Trophées de l'économie sociale et solidaire 2018, il développera bientôt à Noisy-le-Sec une plateforme de compostage de proximité à destination de l’agriculture urbaine. Depuis un an, Moulinot assure également une expérimentation de collecte des déchets alimentaires auprès de particuliers à Romainville. « Notre mission de demain, c’est de donner envie à tous les citoyens de composter ses biodéchets. » Et c’est bien parti pour ! 

Retrouvez son portrait dans le magazine de janvier - février - mars 2019

Actualités récentes

Publié le 30 Janvier 2019

En raison des chutes de neige survenues la nuit du 29 au 30 janvier, le ramassage n’a pu être effectué entièrement sur les villes du Pré Saint-Gervais, de Montreuil, de

Publié le 10 Janvier 2019

Peintures, solvants, piles et batteries usagées, désherbants, huile de vidange, nettoyants ménagers… Que faire de vos déchets toxiques ou dangereux pour l’environnement et