Kilian Cizo , le cas d’or du karaté

Avril 2018

Kilian Cizo, né à Bagnolet et qui a grandi à Bobigny, sera peut-être l’un des karatékas français en lice aux Jeux olympiques de Paris 2024.
> Facebook : Sporting club de Bobigny karaté

Kilian Cizo va vite, très vite ! À 17 ans, il a déjà décroché trois titres de champion d’Europe de karaté. Ce bébé de l’an 2000 né à Bagnolet commence la pratique de l’art martial japonais à seulement 3 ans au Sporting club de Bobigny, où il a grandi. « J'étais turbulent, mes parents m'ont mis au karaté pour me canaliser et ça m'a tout de suite plu ! » Il y trouve des valeurs qui lui parlent : « Dépassement de soi, discipline, rigueur, respect. » Son incroyable palmarès commence à 7 ans avec le tournoi interclubs de Bobigny qu’il remporte puis d’autres compétitions locales jusqu’à sa première Coupe de France qu’il soulève à 9 ans.

Kilian enchaîne les bons résultats. Il intègre en 2015 l'équipe de France et s’inscrit en sport-études à Châtenay-Malabry. À 15 ans, il décroche le bronze aux championnats du monde et devient champion d’Europe cadets pour la première fois en 2016. Idem l’année d’après : le bronze mondial et le titre européen junior, cette fois, en 2017 à Sofi a, confi rmé cette année à Sotchi, en Russie. La route semble pointer vers les Jeux olympiques de 2024, à Paris, d’autant que le karaté intégrera enfi n cette compétition internationale en 2020, lors de l’édition de Tokyo.

Bientôt majeur, l’élève du champion tricolore Kenji Grillon va entrer dans la cour des grands mais garde les pieds sur le tatami : « Maintenant que le karaté est olympique, les JO, c’est le titre suprême. J’y pense mais c’est encore loin. Pour l’instant je me concentre sur mes prochains rendez-vous. » En 2024, Kilian Cizo aura 24 ans, un bel âge pour devenir l’un des premiers karatékas médaillés olympiques de l’histoire… et peut-être le premier de France !

Retrouvez son portrait dans le magazine n°34 d'Est Ensemble

Actualités récentes

Publié le 12 Septembre 2020

Membre des instances dirigeantes du Parti communiste français, élu de longue date de la Seine Saint-Denis et vice-président d'Est Ensemble, Jean-Charles Nègre s'était

Visuel actu covid
Publié le 03 Septembre 2020

Depuis le 28 août 2020, le masque est obligatoire dans tous les espaces publics de Paris, du département des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du