Koumba Larroque, ambition(s) olympique(s)

Octobre 2018

Vice-championne d'Europe et licenciée au club de lutte de Bagnolet, Koumba Larroque est une très sérieuse candidate à l’or olympique pour les Jeux de Paris, en 2024.

Assise sur une table, Koumba Larroque apparaît calme, posée. Presque réservée. Mais en la voyant à l'entraînement mettre son coach au tapis à la vitesse de l'éclair, on comprend pourquoi la lutteuse d’à peine 20 ans est considérée comme un très sérieux espoir d’or olympique. Rapide, tactique, agressive, elle a été surclassée chez les seniors cette année et s’est imposée à ses aînées comme vice-championne d’Europe. La native d’Arpajon, dans l’Essonne, a 9 ans quand elle suit la trace de ses deux grands frères lutteurs. « J'aime les sports de combat, on doit s'adapter à l'adversaire, il n'y a pas que notre performance. La lutte est un sport complet. » Ses entraîneurs la repèrent très vite et Koumba Larroque emprunte le chemin du haut-niveau : internat à Font-Romeu dès 12 ans, intégration à 16 ans du pôle France à Clermont-Ferrand.

Cadettes, juniors, moins de 23 ans, elle finit à chaque fois championne d’Europe et/ou du monde de sa catégorie. À 18 ans, elle entre à l’Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep), le temple de l’excellence sportive tricolore. Licenciée au club Bagnolet lutte 93, la « maison » des champions Steeve Guénot et Mélonin Noumonvi, elle mène de front ses études de kiné et ses entraînements avec l’équipe de France... en vue d’une médaille à Paris en 2024 ? « Je me suis investie pour la candidature de Paris avec le comité car ce sera un bon moyen de mettre en avant notre département et nos athlètes ! Mais je pense d'abord aux Jeux de Tokyo, dans deux ans ; j'espère être championne olympique. » Ne vous trompez pas, Koumba Larroque est bel et bien en mesure de rafler le titre olympique à l’autre bout du monde en 2020 pour le défendre quatre ans après à domicile.

Retrouvez son portrait dans le magazine n°36 d'Est Ensemble

Actualités récentes

Entraînement de l'équipe de France dans le bassin du stade nautique Maurice Thorez en 2018. © Est Ensemble / Communication
Publié le 30 Janvier 2019

Du 1er au 3 mars 2019, toutes les grandes nations de la natation artistique se donnent rendez-vous au stade nautique Maurice Thorez à Montreuil pour trois jours

Publié le 14 Janvier 2019

Est Ensemble, qui a en charge les douze piscines publiques de notre territoire, va signer le 28 février 2019 lors de l'Open de natation synchronisée à Montreuil une