Fatma Bot, animatrice à Romainville participant à Écomômes

 

Avril 2017

L’animatrice Fatma Bot a fait du défi Écomômes, lancé par Est Ensemble, un projet pédagogique à l’année dans son centre de loisirs à Romainville. 

Quand Est Ensemble a lancé en 2016 son appel aux centres de loisirs pour participer au défi Écomômes, destiné à sensibiliser les enfants au gaspillage de l'énergie, Fatma Bot n'a pas hésité. L'animatrice du centre de loisirs élémentaire Jean Charcot, à Romainville, y a trouvé l'envie «d'aller plus loin», elle qui depuis trois ans multiplie les activités liées au recyclage et participe à la Semaine du développement durable, mise en place par la Ville. «Les enfants s'étonnent de ce que l'on peut faire avec les déchets et les parents jouent le jeu», même si, parfois, ces derniers lui reprochent gentiment d'avoir dû se mettre au tri sous l’oeil vigilant de leurs enfants.

La jeune mère de 4 bambins s'en amuse car elle n'oublie pas son propre cheminement : «L'écologie m'a rattrapée.» C'était en 2014; la Ville de Romainville lance un plan contre le gaspillage alimentaire dans les cantines. «On devait peser ce que l'on jetait… et j'ai pris conscience du gaspillage.» Deux ans après, le défi Écomômes est arrivé à point pour la jeune femme de 32 ans et Marc Mavoungou, le directeur du centre, qui ont repris le thème du défi pour bâtir le projet pédagogique de l'année «Vers un centre de loisirs à énergie positive».

La formation dispensée par Est Ensemble et la plateforme en ligne où les 26 centres de loisirs volontaires partagent leurs actions ont inspiré et rassuré l'équipe du centre. «Nous nous complétons avec des centres différents dans des villes différentes.» Le centre Jean Charcot a même accueilli le 7 février le centre Jean Jaurès de Bagnolet, un de ses homologues de l’équipe des Bamoro, un nom composé à partir des villes représentées : Bagnolet, Montreuil et Romainville.

Retrouvez son portrait dans le magazine n°30

Actualités récentes

Publié le 16 Avril 2019

Que fait l’Union européenne à Est Ensemble ? Soutien à la transition écologique, l’inclusion sociale et la reprise d’activité économique, lutte contre le décrochage

Le conseil de territoire d'Est Ensemble. Photo Gaël Kerbaol/Est Ensemble
Publié le 02 Avril 2019

Le conseil de territoire d'Est Ensemble a adopté lundi 1er avril son budget primitif pour 2019. Plus de 66 millions d'euros seront consacrés à l’investissement