Joane et Marion, l'excellence tient la corde

Octobre 2018

Grâce au dispositif Démos et à leur talent, les deux musiciennes noiséennes Joane Bilayi et Marion Alexandre sont entrées au prestigieux conservatoire à rayonnement régional de Paris.

Chaque mercredi et samedi, Joane Bilayi, 10 ans, et Marion Alexandre, 11 ans, font, avec l’un de leurs parents, trois heures de transport aller-retour depuis Noisy-le-Sec pour étudier au prestigieux conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Paris, dans le 8ème arrondissement. Un sacrifice nécessaire pour assouvir leur passion. La première, violoniste, et la seconde, violoncelliste, sont tombées il y a trois ans dans la marmite de la musique classique, grâce à Démos, dispositif de démocratisation musicale par l’orchestre, à destination des enfants des quartiers populaires.

Auparavant les deux copines, inséparables depuis la maternelle, écoutaient rap, afro et pop. Désormais, elles citent aussi Mozart, Beethoven et Bach. Lorsqu’on a remis son violon à Joane, elle fut tout excitée : « Jamais je n’aurais songé jouer d’un instrument classique. Surtout, je ne pensais pas vivre un jour de telles expériences, comme me produire à la Philharmonie ! Marion et moi on jouait bien, alors quand on nous a proposé d’intégrer le CRR on a saisi l’opportunité ! » Marion elle se rappelle son coup de foudre pour le violoncelle : « J’ai adoré le son. C’est un trop bel instrument et il fait ma taille ! Et puis, j’allais posséder à moi seule cet objet rare. » Bientôt, elle jouera, avec ses camarades du CRR, aux côtés du violoncelliste star Gautier Capuçon. Au début il y a un an, les filles ont un peu peiné à trouver leurs marques. « Les cours sont plus compliqués qu’à Démos. C’était plus grand, on avait peur de se perdre... Mais on s’est fait plein de copains ! » Et les deux, d’interpréter spontanément les yeux brillants... l’Hymne à la joie, bien sûr !

Retrouvez son portrait dans le magazine n°36 d'Est Ensemble

Actualités récentes

Publié le 23 Novembre 2020

Et si cette période de confinement était une chance de prendre le temps de découvrir ces pépites de culture territoriale qu'à force, nous pourrions ne presque plus voir

Publié le 20 Novembre 2020

Loin de confiner sa musique, l'Orchestre des Étudiants des conservatoires d'Est Ensemble vous propose d'assister virtuellement à son concert, le vendredi 4 novembre 2020 à