Yvonne Mburu, le partage des connaissances

 

Juillet 2017

Yvonne Mburu, chercheuse en immunologie, a créé medinafrica.com, un site mettant en relation les chercheurs africains du monde entier. Sa start-up est hébergée à Bond’innov à Bondy.
> medinafrica.com

À 35 ans, Yvonne Mburu affiche un parcours impressionnant. Née au Kenya, elle quitte son pays à 18 ans afin d’étudier la chimie et la biologie au Canada, où elle se passionne pour l’immunologie appliquée aux cancers. Elle se lance ensuite dans un doctorat à Pittsburgh, aux États-Unis, puis rejoint en 2012 l’Institut Curie en France. Cette même année, le cancer de sa tante restée au pays lui fait prendre conscience de la nécessité de renforcer la recherche et le développement des traitements en Afrique.

« On m’a dit un jour qu’il y avait plus de médecins béninois en France qu’au Bénin. Et 99 % des membres de la diaspora africaine se demandent comment aider au développement de leur pays d’origine. » Yvonne se lance alors un défi osé : répertorier l’ensemble des Africains expatriés travaillant dans la médecine grâce à un logiciel de big data, et crée un site, medinafrica.com.

« Le but est de pouvoir mettre en relation un cardiologue du Ghana avec un cardiologue ghanéen installé en Allemagne ou aux États-Unis, afin qu’ils échangent leurs compétences et leurs connaissances. » La start-up, hébergée par Bond’innov, l’incubateur d’entreprises innovantes à destination des pays du Sud, a séduit le programme « Young Leaders 2017 » d’AfricaFrance, qui a récompensé dernièrement Yvonne Mburu. « Je me vois bien dans l’avenir entrer dans la télémédecine pour que les médecins africains à l’étranger travaillent avec l’Afrique. Les possibilités sont énormes ! »  

Retrouvez son portrait dans le magazine n°31

Actualités récentes

Publié le 14 Juin 2019

Jeudi 20 juin à 19h30, découvrez lors d’une réunion publique dans la salle Pierre et Marie Curie à Bagnolet les conclusions de la concertation sur le projet de

Publié le 22 Mai 2019

Bonne nouvelle pour les prestataires d’Est Ensemble : grâce à la dématérialisation des factures et aux efforts des services, notre établissement public paye en moyenne ses