Wassim Chelfi , chic palette

 

Juillet 2017

Fondateur d’Upcycly, Wassim Chelfi a réussi à faire de la récup’ de palettes à la fois des ateliers pédagogiques et une activité commerciale de mobilier d’entreprise pleine de sens.
> upcycly.com 

« Je n’ai jamais cherché à être entrepreneur », avoue Wassim Chelfi. Pourtant, en 2015, c’est bien lui qui crée Upcycly, une start-up spécialisée dans le mobilier d’entreprise à base de… palettes ! L’aventure commence réellement en 2013 quand le jeune papa voit, après un jour de marché à Croix-de-Chavaux, à Montreuil, une pile de palettes vouées à la benne.

Il a l’idée de récupérer cette matière première et fonde l’association Récup Créa et ses ateliers collaboratifs de végétalisation de l’espace urbain : les palettes désossées deviennent des jardinières ! Le succès de l’association, soutenue par Est Ensemble, finit par prendre tout le temps libre du cadre informaticien qu’il était alors. « Soit ça restait un hobby, soit ça devenait un projet de vie », résume cet homme chaleureux de 36 ans.

Il choisit alors de créer Upcycly au sein de Makesense, un incubateur parisien. La start-up propose aux entreprises de concevoir, fabriquer et installer avec leurs salariés du mobilier sur mesure grâce à la modélisation 3D et toujours à partir de palettes. « C’est un aménagement collaboratif à l’image de l’entreprise et de ses salariés », explique ce Marocain d’origine.

L’activité commerciale d’Upcycly s’est ainsi ajoutée à l’activité pédagogique de Récup Créa, qui se poursuit auprès des habitants d’Est Ensemble et de Paris. « On veut essaimer à Bruxelles, à Berlin, et promouvoir l’économie locale avec les déchets locaux, faire travailler les locaux pour les besoins locaux », explique Wassim Chelfi. Upcycly fait aujourd’hui travailler 17 personnes. 

Retrouvez son portrait dans le magazine n°31

Actualités récentes

Visuel actu covid
Publié le 21 Octobre 2020

Le classement de Paris et des départements 92, 93 et 94 en zone d'alerte maximale au covid19 conduit Est Ensemble,

Publié le 18 Octobre 2020

Le combat contre l’obscurantisme et le fanatisme n’a pas de frontière