NPNRU de Bondy, PRIR Bondy-Blanqui & PRIR Bondy-Villemomble

Présentation des quartiers bénéficiaires du plan national de renouvellement urbain

Les quartiers de Bondy inscrits en NPNRU sont composés des quartiers de la Noue Caillet, de la Terre Saint Blaise, des Merisiers, du secteur du Pont de Bondy, de l’éco-quartier de Lattre de Tassigny, et du secteur de copropriété dégradée de la Bruyère.

Les quartiers situés au nord du canal de l’Ourcq (Noue Caillet, Terre Saint Blaise, Merisiers & 14 Juillet) accueillent plus de 3 800 logements sociaux de type HLMO) construits dans les années 50, et ont fait depuis 10 ans l’objet d’un premier PRU important (1310 démolitions), appuyé sur une stratégie de recomposition urbaine et sociale conçue à l’échelle de la ville. Le quartier de Lattre de Tassigny, reconnu comme « engagé dans la labellisation nationale éco-quartier » contribue, par sa transformation, à la création du centre-ville de Bondy.

Les réalisations intervenues et en cours ont produit des améliorations significatives de la qualité de vie des habitants. A l’échelle de la ville, 339M€ ont déjà été investis au titre du PRU1, ce dernier devant être achevé au 31 déc. 2018. Le quartier du 14 Juillet est sorti de la géographie prioritaire de la politique de la ville, suite à la transformation urbaine engagée. Il n’est de ce fait plus concerné par le NPNRU.

L’objectif poursuivi en NPNRU est d’achever la mutation urbaine engagée, avec deux quartiers d’intervention prioritaires :

  • celui des Merisiers, où l’objectif de mixité sociale sera fortement soutenu par la Ville et le bailleur concerné (Immobilière 3F),
  • celui de la Noue Caillet, où l’objectif d’achèvement de la requalification du patrimoine existant de Bondy Habitat sera soutenu par les porteurs de projet, où une parcelle conséquente, propriété de Seine Saint Denis Habitat, est actuellement en concours « Inventons la Métropole », et où la Ville porte en ambition forte, en complément, de voir muter profondément le secteur sud, le long de l’autoroute A3, quartier d’environ 570 logements très sociaux propriété de Seine Saint Denis Habitat, en cohérence avec les futures mutations à programmer dans le quartier de l’Abreuvoir à Bobigny.

Le quartier de la Terre Saint Blaise (Immobilière 3F), où les transformations liées au PRU1 sont majeures, pourra également bénéficier, en NPNRU, de quelques réalisations mineures, pour achever en profondeur la mutation du quartier, déjà très avancée.

Le quartier situé au sein du secteur intercommunal plus vaste du Pont de Bondy (Bobigny, Bondy et Noisy-le-Sec) est appelé à une transformation majeure dans le cadre de la création d’une gare emblématique du futur Grand Paris Express (ligne 15), qui passera également à la Gare de Bondy, en centre-ville. Il aura, à l’horizon 2030, une fonction intégratrice prépondérante pour les différents quartiers qui l’entourent.

Le quartier Blanqui, composé de 1200 logements sociaux, est appelé à vivre une profonde mutation en PRU2. L’objectif actuel serait de parvenir à démolir au moins 520 logements en intervenant dans une première cité, la Cité Martin Luther King, où les difficultés sont nombreuses et très préoccupantes, & l’attente des habitants très forte face au décrochage de leur quartier.

Dans ce quartier, proche de la Mairie et de la Gare de Bondy, l’ambition d’atteindre une véritable mixité sociale et fonctionnelle sous-tend la réflexion urbaine en cours, avec la volonté d’intervenir par phases car le quartier se décompose, physiquement, en trois grands ensembles immobiliers distincts et repliés sur eux-mêmes.

L’inter-quartier Bondy-Villemomble, comme le quartier Blanqui, entre dans la dynamique de renouvellement urbain avec la démarche « PRU2 ». Cet inter-quartier, porté par une démarche urbaine coordonnée entre les deux villes, avec deux bailleurs : l’OPH de Villemomble & ICF Habitat-La Sablière, abrite 1308 logements sociaux dans un secteur en « fond de ville » mais relativement proche d’équipements publics importants, et à 10’ à pied de la Gare de Bondy. L’ambition d’y créer de la mixité sociale et fonctionnelle est un objectif partagé entre les différents acteurs porteurs de cette démarche de projet conjointe, l’inter-quartier pouvant permettre, avec un projet ambitieux, d’envisager une sortie de la géographie prioritaire à l’issue de la future opération de renouvellement urbain.

Interventions prévues pour la phase de préfiguration (2017/2018)

La démarche de conception du projet urbain, dans tous les quartiers, doit partir d’une interrogation des habitants. C’est pourquoi, les porteurs de projets sont sensibles au fait de ne pas s’engager dans des annonces qui ne reflèteraient pas les attentes des bondynois & villemomblois, et qui ne s’adosseraient pas à une expertise de patrimoine & de moyens mobilisables qui soit fiable.

Ainsi, une enquête auprès des habitants va être lancée en juin 2017 dans l’inter-quartier Bondy-Villemomble et permettra de dimensionner l’ambition urbaine en tenant compte des résultats de l’enquête, sâchant que lors de précédentes rencontres avec les habitants de ces quartiers, leurs demandes de mutations ont été clairement exprimées.

A partir de cette enquête, pourra être conçu le futur projet urbain, qui devrait être proposé à la concertation à l’automne 2017, avec pour objectif de préparer une convention particulière de site en 2018, à négocier avec l’ANRU.

Dans le quartier en PRIR-Bondy Blanqui, la consultation des habitants a débuté en 2012, ces derniers exprimant avec insistance leur demande de transformation de leur quartier. Les résultats d’une étude urbaine complémentaire lancée par Bondy Habitat en 2017 leur seront présentés à l’été, afin d’engager une démarche de préparation de convention de site pour fin 2017, à négocier avec l’ANRU.

Dans les quartiers en NPNRU, la démarche sera pilotée, en parallèle, en trois temps :

(1)   un temps de préparation d’une convention de démarrage anticipé pour le quartier des Merisiers, suite à une demande forte de démolition de leur barre et de mutation du quartier, exprimée par les habitants par pétition, depuis 2013. L’objectif est de pouvoir engager les discussions avec l’ANRU en 2017 pour ce quartier, en relation avec la livraison début 2018, par I3F à Bondy, de 144 logements sociaux neufs, qui pourraient servir au relogement des résidents de la barre des Merisiers.

(2)   Un temps de jury & de négociations sur le quartier de la Noue Caillet, dans le cadre du concours international d’urbanisme Inventons la Métropole, en 2017, complété par une mise en forme des contributions éventuellement appelables auprès de l’ANRU pour ce quartier et l’accompagnement du futur projet urbain porté par des partenaires privés, au sein du quartier, en 2018

(3)   Un temps de synthèse et de précision des mutations restant à réaliser, à l’échelle du NPRNU et particulièrement des quartiers de Lattre de Tassigny et de la Terre Saint Blaise, où la seconde phase de rénovation portera sur des opérations de finition ou d’accompagnement à la diversification d’offre, dans ces quartiers qui pourraient sortir de la géographie prioritaire.

Projets urbains de la Ville de Bondy

Actualités récentes

Publié le 05 Décembre 2019

Mercredi 18 décembre à 19h30 à l'école maternelle Nelson-Mandela au Pré-Saint-Gervais, venez participer à la première réunion publique sur le futur programme de rénovation

Publié le 04 Décembre 2019

Les travaux de rénovation de la copropriété La Bruyère à Bondy démarreront en décembre. Rendez-vous mercredi 11 décembre à partir de 18h à l’école pasteur pour vous