Lutter contre le gaspillage alimentaire

En France, en moyenne, chaque habitant jette 20 kg de déchets alimentaires par an. Sur le territoire d’Est Ensemble, parmi les déchets alimentaires jetés, 3kg représentent des produits alimentaires non entamés. Voici quelques informations et recommandations pour limiter le gaspillage.

A la maison, il est possible de réduire ses déchets alimentaires par des gestes simples tels que :

  • Faire une liste avant d’aller faire ses courses ;
  • Bien conserver ses aliments ;
  • Bien disposer les aliments dans son réfrigérateur ;
  • Doser bien les quantités cuisinées pour éviter les restes ;
  • Cuisiner les restes de repas à l’aide de recettes « anti-gaspi » ;
  • Rester vigilant sur les offres dites promotionnelles ;
  • Prêter attention aux dates de péremption : Date limite de consommation (DLC) et Date limite d'utilisation optimale (DLUO).

DLC, DLUO : qu'est-ce que c’est ?

Date Limite de Consommation (DLC) : denrées très périssables comme les viandes.

Sur l’étiquette Signification
« A consommer jusqu’au… »
+ le jour et le mois
Au-delà de la date indiquée, le produit ne peut plus être vendu ni consommé, car il pourrait provoquer une intoxication alimentaire.

Date Limite d’Utilisation Optimale (DLUO) : Denrées moyennement périssables comme les produits d’épicerie, conserves, boissons, surgelés… Au-delà du délai, les qualités gustatives et nutritionnelles peuvent se dégrader (perte de croquant, de vitamines, de goût par exemple) mais sans constituer de danger pour la santé.

Sur l’étiquette Signification
« A consommer de préférence avant le… »
+ le jour et le mois.
On peut le consommer dans les 3 mois après la date.
« A consommer de préférence avant le… »
+ le mois et l’année.
On peut le consommer entre 3 et 18 mois après la date.

« A consommer de préférence avant le… »
+ l’année.

On peut le consommer au-delà de 18 mois après la date.

Le gaspillage en milieu scolaire

Dans la restauration collective scolaire, les cantines des collèges et des lycées enregistrent les plus gros volumes de pertes et de gaspillages alimentaires (179-200 g/pers/repas). Les écoles primaires enregistrent des volumes plus faibles (110-130 g/pers/repas).

Ces pertes et gaspillages alimentaires en amont ont des causes diverses : surévaluation des quantités à préparer, pratiques professionnelles du personnel de cuisine, quantités servies trop grandes...*

Est Ensemble propose un accompagnement aux établissements scolaires du territoire, afin de mettre en place des actions concrètes permettant de limiter le gaspillage alimentaire : tri des plateaux repas, pesées des restes alimentaires, travail avec le personnel de cuisine, initiation au goût, travail sur un « goûter mini déchets »...

*Source : rapport final du Ministère de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire : "Pertes et gaspillages alimentaires, marges de manœuvre et verrous au stade de la remise directe au consommateur (distribution et restauration) et en restauration collective".

Actualités récentes

Publié le 22 Juillet 2019

La déchèterie mobile de Bondy change de date : elle se tiendra désormais chaque 4ème samedi du mois, de 9h à 13h à l’angle de l’avenue Léon Blum et de la rue

Publié le 10 Juillet 2019

À partir du samedi 20 juillet 2019, la déchèterie mobile change d'adresse à Bagnolet. Désormais, elle se tiendra sur le parking du Château de l'étang, au 198 avenue