Grand Projet

ZAC de l'Horloge à Romainville

Thème : Territoire et habitat
Compétence : Aménagement du territoire
État : En cours

Projet urbain engagé en 2006, la Zone d'Aménagement Concerté de l’Horloge à Romainville fait partie des ZAC déclarées d’intérêt communautaire. Sa gestion est assurée par Est Ensemble depuis décembre 2013.

Située aux abords de l’ex-RN3, dans le quartier du « Bas Pays » de Romainville, la ZAC de l’Horloge est localisée entre la butte de Romainville et le canal de l’Ourcq, à la croisée des villes de Pantin et Bobigny. Ce territoire de 51 hectares a été fortement impacté par l’industrie pharmaceutique, qui s’y est installée dans les années 20 et y a été en essor jusque dans les années 2000.

Jusqu’à aujourd’hui, le site a conservé une vocation majoritairement économique, restant relativement peu habité. On y trouve notamment Biocitech, pôle d’entreprises innovantes en santé et biotechnologies, un pôle tertiaire le long de l’avenue Gaston Roussel et un tissu de petites entreprises artisanales et industrielles.

Déjà desservie par le métro ligne 5 à la station Raymond Queneau, la ZAC de l’Horloge bénéficiera du développement du TZen 3, bus à haut niveau de service en site propre le long de l’ex-RN3.

Transformer le secteur en véritable "quartier de ville"

Le projet de la ZAC de l’Horloge a pour objectif la transformation du secteur en un véritable « quartier de ville » :

  • Créer des logements pour faire de ce quartier un endroit habité. Il s’agit de permettre aux Romainvillois d’accéder à la propriété sans quitter leur ville d’origine, et plus largement de développer une offre face à la tension du marché immobilier francilien en première couronne.
  • Retrouver un environnement agréable, ouvert sur les éléments naturels qui l’entourent : la corniche des forts et le canal de l’Ourcq. Le projet prévoit la création d’espaces publics, notamment la place de l’Horloge, où l’eau et les végétaux prendront une place importante. Les axes de transit actuels seront requalifiés pour permettre une circulation plus apaisée. De nouvelles rues faciliteront les déplacements piétons à travers le quartier.

La ZAC de l’Horloge prévoit également la préservation d’éléments de patrimoine bâti remarquable en partie liés au passé industriel, en les intégrant au projet urbain.

  • Développer une offre commerciale importante proposant à la fois un pôle attractif de type « village de marques », une offre de restauration plus importante sur l’avenue Gaston Roussel, mais également des commerces de proximité à destination des habitants.


51 000 m² de bureaux et logements associés. Livraison en 2020.

Le programme en chiffres

- 73 000 m² soit plus de 1 000 logements
- 120 000 m² de bureaux 
- 40 000 m² d'activités
- 40 000 m² d'extension pour Biocitech
- 29 000 m² de commerces

Les équipements prévus

- 1 équipement d'échelle régionale
- 1 fondation d'art contemporain

Calendrier

Le dossier de création et le dossier de réalisation de la ZAC ont d’ores et déjà été approuvés. Le pavillon restauré sur l’avenue Gaston Roussel est utilisé par un équipement public « la Maison du Projet » donnant sur un nouvel espace public convivial.

2014-2018 : 1e phase opérationnelle
- Réalisation de logements et d’un pôle commercial « village de marques » sur le secteur des écuries
- 1e tranche du parc d’activités le long de l’ex-RN3
- Réalisation d’immeubles de logements, dont certains comprennent des commerces et activités en rez-de-chaussée, sur le secteur Jean-Jacques Rousseau et le secteur du Coteau

2019-2024 : 2e phase opérationnelle
- Poursuite du parc d’activités et des logements
- Construction de bureaux et d’un lycée.

Repères

Superficie : 51 ha
Concédant : Communauté d’agglomération Est Ensemble
Concessionnaire : Sequano Aménagement
Nature de l’opération : Zone d'Aménagement Concerté
Durée de la convention : 14 ans (2008-2022)
Montant de l’opération : 105 010 278 € HT (dont participation collectivité publique : 13 782 037 € HT)
Architecte-urbaniste : Cabinet Reichen et Robert & Associés

Infos projet

La lettre d'information n°1
La lettre d'information n°2

Une opération qui s'inscrit dans le territoire de la plaine de l'Ourcq