Actualité

Publié le 28 Juin 2022

Une charte "économie circulaire" pour les acteurs de l'aménagement et de la construction

Mercredi 22 juin, Est Ensemble invitait une vingtaine d'entreprises de l’aménagement et de la construction oeuvrant sur le territoire à signer sa charte pour l'économie circulaire. Objectif : inciter ces acteurs à renforcer leurs pratiques de construction durable et économes en ressources.

Signature charte économie circulaire à Noisy-le-Sec - crédit : Est Ensemble / Hervé Boutet

Depuis sa création, Est Ensemble a affirmé l’ambition de faire de l’exemplarité environnementale et de la transition écologique des piliers de son développement. Et cela passe aussi par une nouvelle manière de penser l'aménagement des villes et la construction, car le secteur du BTP est responsable à lui seul de plus de 25% des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle nationale.

Faire rimer construction et économie circulaire dans les opérations d’aménagement

Avec 12 projets de "Renouvellement Urbain", un quart de son territoire dans le périmètre d’une opération d’aménagement et une production forte de logements, Est Ensemble est un territoire en pleine mutation. Le BTP y représente le deuxième poste le plus émetteur de gaz à effets de serre et le premier producteur de déchets en volume.

Dans ce contexte, Est Ensemble porte une ambition forte dans les domaines du réemploi et du recyclage des matériaux issus des projets d’aménagement et de renouvellement urbain. Pour cela, la collectivité a co-rédigé, avec les opérateurs immobiliers, une Charte dans le but d’embarquer les acteurs de l’aménagement (bailleurs sociaux, promoteurs, aménageurs) dans cette dynamique de réduction de leur empreinte écologique.

Une dynamique globale vertueuse 

La Charte pour le développement de l'économie circulaire, signée le 22 juin dernier par 24 entreprises, promoteurs, constructeurs et bailleurs sociaux, a pour objectif de valoriser 70% des déchets issus du bâtiment en engageant les acteurs de l’aménagement dans une dynamique globale vertueuse.

Elle s’appuie sur 4 piliers :

  • Préférer la réhabilitation à la démolition ;
  • Réemployer les matériaux et utiliser des matériaux biosourcés ;
  • Anticiper les évolutions et la fin de vie dès la conception des constructions
  • Valoriser le foncier et le bâti inoccupés pendant le temps de développement des futurs projets.

A travers la construction et le renforcement d’un écosystème d’acteurs engagés, le développement d’outils permettant de favoriser l’échange de matériaux à un niveau local et l’accompagnement à l’installation d’acteurs économiques de la transformation des matériaux de la construction, Est Ensemble souhaite devenir un territoire plus durable, moins dépendant des ressources extérieures et basant son développement sur une économie productive.

De nombreux projets expérimentaux en cours

Est Ensemble et les signataires sont déjà engagés dans une démarche circulaire à l’échelle de plusieurs projets expérimentaux.

  • Rénovation de la bibliothèque Denis Diderot (Bondy) grâce à l'utilisation de matériaux réemployés, notamment le mobilier
  • Projets de renouvellement urbain notamment dans les quartier Paul Eluard à Bobigny, Youri Gagarine à Romainville, Le Londeau à Noisy-le-Sec ou encore le nouvel écoquartier à Pantin 
  • Soutien technique et financier aux acteurs de l'économie sociale et solidaire dans le cadre du Fonds à impact et du dispositif d'occupation temporaire TempO'

Les signataires de la charte sont : Altarea Cogedim, CDC habitat, Eiffage immobilier, Giboire, Groupe Brémond, I3F, ICF La Sablière, Kaufman & Broad, Logirep, Nexity villes et projets, Novaxia, OPH de Bobigny et de Bagnolet, OPHM, Noisy-le-Sec habitat (Seam), Quartus, REI habitat, Seine-Saint-Denis habitat, Sequano, Semimo Résilience et innovation, Soreqa, SPL Ensemble