Actualité

Publié le 31 Octobre 2019

Un partenariat pour réutiliser les déblais du tunnelier du Grand Paris Express

Est Ensemble a signé un partenariat avec la Société du Grand Paris, afin de réutiliser une partie des déblais issus du chantier du métro Grand Paris Express dans l’aménagement du territoire et de ses espaces verts.

Le bois de Bondy. Photo Est Ensemble / Corinne Rozotte.

La Société du Grand Paris (SGP) creuse actuellement le sol du territoire pour réaliser le prolongement de la ligne 11 du métro. Et plus tard, les travaux pour la création de la Ligne 15 du Grand Paris Express amèneront également à retirer du sous-sol du territoire de grandes quantités de terre…

Mais que faire de tous ces déblais ? Est Ensemble, dans un souci écologique, travaille déjà depuis plusieurs années sur la question du réemploi des matériaux issus des nombreux chantiers du territoire. Il s’agit en effet d’un véritable enjeu écologique, car le secteur des BTP produit à lui seul 66% des déchets en France (chiffre de l’Ademe) !

C’est donc tout naturellement que le Territoire a signé un partenariat avec la SGP sur le réemploi des déblais générés pars ces grands chantiers de création de lignes de métros.

Objectif : s’associer pour contribuer à l’émergence d’une filière de l’économie circulaire basée sur le réemploi des déblais des chantiers du BTP, et notamment de ceux du métro Grand Paris Express.

Réutiliser les déblais des chantiers du Grand Paris Express dans les projets d’aménagement d’Est Ensemble

Concrètement, la SGP s’engagera à proposer à Est Ensemble des éco-matériaux issus de ses chantiers, notamment ses déblais, afin que le Territoire puisse les réutiliser sur ses projets d’aménagement et/ou de construction. Est Ensemble les proposera également à l’ensemble de ses partenaires : établissements publics, Villes, bailleurs et leurs aménageurs…

Le Territoire aidera également la SGP dans sa recherche d’un site pour accueillir une installation industrielle de fabrication d’éco-matériaux sur le territoire.

La SGP participera au financement de la recherche sur la fertilité des terres issues des chantiers

La SGP s’engagera également à participer au financement d’un projet de thèse porté par Est Ensemble, l’Institut de Recherche et de Développement (IRD) et l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) sur la reconstitution de sols urbains de qualité, en particulier sur des sols composés d’une part minérale issue de déchets du BTP, et d’une part organique issue du compost produit localement, appelés "technosols".

Cette expérimentation scientifique, d’une durée de 3 ans, visera l’étude des services rendus par les technosols, et formulera des recommandations pour l’entretien de ces sols et leur mise en œuvre au sein des aménagements paysagers sur les espaces verts d’Est Ensemble, dans le cadre d’un partenariat avec le Lab3s.

En savoir plus sur l’action d’Est Ensemble pour le développement de l’économie circulaire sur le territoire

Recevez la lettre d’est ensemble, avec le meilleur de l’actualité du territoire et de ses 9 villes !

Seul le champ marqué d'un astérisque (*) est obligatoire. En cliquant sur “je m’abonne”, vous acceptez de recevoir 2 à 3 fois par mois nos derniers articles par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de protection des données.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription figurant dans chaque newsletter.