Actualité

Publié le 25 Novembre 2020

Les clauses d’insertion, un tremplin vers l’emploi

Pour favoriser l'insertion des personnes éloignées de l'emploi, Est Ensemble intègre dans ses marchés publics de travaux, de services ou de prestations intellectuelles des "clauses sociales" faisant ainsi de la commande publique un levier pour l’emploi.

Vue aérienne du parc Jean Moulin à Bagnolet

Le conseil de territoire du 10 novembre dernier a adopté la charte d’insertion territoriale relative aux 12 projets du Nouveau Programme de Renouvelle Urbain (NPRU) du territoire.

Les PRU font partie des opérations d’intérêt territorial pour lesquelles Est Ensemble pilote la mise en œuvre du dispositif « clauses sociales ». Ce dispositif, conformément aux exigences de l'ANRU, permet à des personnes éloignées de l’emploi de bénéficier d’heures de travail et de s’engager ainsi dans un parcours d’insertion professionnel durable. En effet, une partie du travail généré par un marché peut leur être réservé.

Ce dispositif est, à la fois, un levier pour l’emploi au profit des publics qui en sont les plus éloignés et un soutien à l’activité des Structures d’Insertion par l’Activité Économique (SIAE).

Un objectif d'insertion ambitieux et principalement destiné aux habitants des quartiers prioritaires 

Au-delà des obligations fixées par l’ANRU à 5%, la charte d'insertion territoriale adoptée par Est Ensemble repose sur un objectif quantitatif ambitieux qui est de réserver 10% des heures de travail générées dans le cadre du NPRU aux publics en insertion. Ce qui représente environ 1 700 000 heures soit 2 252 bénéficiaires potentiels (calculés sur une base de parcours moyen de 5 mois). Une attention particulière est portée en priorité aux habitants des Quartiers Politique de la Ville dont notamment les femmes et les jeunes.

En savoir plus sur l'action d'Est Ensemble en matière d'emploi, de formation et d'insertion.