Actualité

Publié le 09 Avril 2018

Biodiversité : Les amphibiens du parc des Beaumonts

Le saviez-vous ? Les amphibiens (crapauds, grenouilles, salamandres, tritons…) sont une espèce fragile et protégée, et ils sont nombreux dans le parc des Beaumont à Montreuil. Au printemps, il se déplacent vers les mares de nos parcs afin de se reproduire. Veillez à ne pas les écraser ni les déranger ! Plus d’infos dans cet article.

Comment contribuer à la protection des amphibiens dans les parcs ? 

À partir du mois de mars, les amphibiens sortent de leurs cachettes hivernales pour rejoindre les mares, en passant entre autre par les chemins. Veuillez lors de vos balades à ne pas les écraser. De plus, afin de permettre aux amphibiens de se reproduire dans de bonnes conditions, il est impératif de perturber le moins possible les mares du parc. Pour cela, respectez ce lieu, ne laissez pas votre chien s’y baigner et observez les de préférences lors de sorties organisées. 


Le parc des Beaumonts à Montreuil, un des trois parcs gérés par Est Ensemble sur le territoire.

Connaissez-vous les amphibiens ?

Le terme amphibien vient du grec « amphi » = des deux côtés, et « bios » = vie.  La plupart des amphibiens vivent sur terre, dans les buissons, les prairies, tout au long de l’année à l’exception du printemps pendant lequel ils se retrouvent pour s’accoupler et pondre dans l’eau.

Il existe 2 ordres d’amphibiens :
- Les Anoures, qui n’ont pas de queue à l’âge adulte. Ce sont les crapauds, les grenouilles et les rainettes.
- Les Urodèles, qui ont un corps allongé et une queue, tels que les tritons et les salamandres.

Le statut de protection des amphibiens

Toutes les espèces d’amphibiens présentes au parc des Beaumonts sont protégées. Selon l’arrêté ministériel du 19 novembre 2007, il est interdit de détruire ou d’enlever des œufs. La destruction, la mutilation, la capture ou l'enlèvement, la perturbation intentionnelle des animaux dans le milieu naturel sont également interdits.

Les amphibiens du parc des Beaumonts

L’Association Beaumonts Nature en ville réalise depuis 2014 des suivis des amphibiens du parc. Les espèces qui ont pu être observées sont :

Le crapaud commun 

© CC - Dennis

L'alyte accoucheur 

© Pierre Rigalleau

La grenouille agile

© CC - Laurent Lebois

La grenouille verte 

© Bérénice Cahard

Le triton palmé

© CC - Julien Soret

Le triton ponctué

© Pierre Rigalleau

Le triton alpestre

© Victor Dupuy

Vous pouvez retrouver les résultats des inventaires amphibiens du parc des Beaumonts sur le site de l'association Beaumonts nature en ville