Quatre Chemins à Pantin et Aubervilliers

Présentation du quartier

Le quartier Quatre Chemins sur les Villes de Pantin et d'Aubervilliers présente une très grande variété de configurations urbaines et des situations sociales contrastées, issues de son développement et de la place qu’il occupe dans les parcours résidentiels en première couronne parisienne. L’évolution historique se traduit par un tissu urbain très hétérogène du point de vue des fonctions et du point de vue des typologies. Il mêle :
• Un tissu de faubourg constitué par un habitat ancien souvent dégradé individuel ou en copropriété
• De grands îlots d’habitat constitués dans le années 1970 : copropriétés, habitat social très dense et concentré notamment sur dalle à la porte de la Villette (Aubervilliers) et les tours de l’OGIF (Pantin)
• Des locaux d’activités plus ou moins obsolètes, immeubles de bonne facture, activités commerciales d’échelle et de chalandise très diverses, entreprises artisanales ou industrielles et
friches
• Un tissu commercial dense mais à repenser (commerces ethniques, prépondérance des cafés-restaurants, commerces vacants avec de nombreux con+its d’usage sur l’espace public)
• Une présence marginale d’activités économiques en coeur de quartier, ces dernières étant concentrées en limite du quartier à Pantin (ZAE Cartier Bresson) et sur le boulevard Félix Faure et
la rue Sadi Carnot à Aubervilliers
 
D’un point de vue urbain, le quartier souffe d’un certain nombre de freins à son développement, notamment :
• Des ruptures urbaines : la RN2, qui crée une rupture entre les villes d’Aubervilliers et Pantin
• L’absence de continuité urbaine avec Paris
• La persistance d’un habitat ancien dégradé
• Des confliits d’usage sur l’espace public
• Un patrimoine végétal et des espaces de détente insu/sants.
• Un cadre de vie dégradé
 
Il peut également s’appuyer sur un certain nombre d’atouts :
• Une bonne desserte en transports en commun
• Un accès facile par la route
• Un maillage d’équipements publics et d’offre de soins
• Le dynamisme de la vie locale
• Une forte mixité des fonctions urbaines
• Un urbanisme structuré et un patrimoine architectural de qualité

Les enjeux

• Intégrer le quartier à la dynamique territoriale à l’oeuvre alentour
• Améliorer les circulations et les déplacements
• Prolonger les actions menées par les deux villes dans le cadre des PRU1, notamment la lutte contre l’habitat privé dégradé
• Redéployer et requalifier les activités économiques (commerces, activités, artisanat) en accord avec un plan stratégique à une échelle élargie
• Améliorer la tranquillité publique
• Améliorer le cadre de vie de grands ensembles immobiliers
• Construire le projet avec et pour les habitants
 

Calendrier

Repères

A Aubervilliers : 
23 600 habitants
9 627 logements dont 2 800 logements sociaux
1 117 logements recensés dans le parc privé potentiellement indigne
Plus de 25 % de taux de chômage
Entre 50 et 62 % de non diplômés
Entre 40 et 48 % des ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté

Actualités récentes

Le 22 avenue du Belvédère au Pré Saint-Gervais a été démoli. À sa place, 11 logements sociaux seront construits. Photo Est Ensemble / Direction de l'habitat et du renouvellement urabin. 
Publié le 14 Octobre 2019

Dans le cadre de sa lutte contre l’habitat insalubre sur le territoire, Est Ensemble a procédé à la démolition du bâtiment situé 22 rue du Belvédère au Pré Saint-Gervais.

Site Catherine Puig
Publié le 26 Juillet 2019

Est Ensemble et la Ville de Montreuil lancent un appel à projets d'habitat participatif sur le secteur de la ZAC Fraternité.