Actualité

Publié le 19 Janvier 2024

Est Ensemble et le CDOS 93 s’engagent pour développer l’urbanisme sportif

Est Ensemble et le Comité départemental olympique et sportif de Seine-Saint-Denis (CDOS 93) ont signé, le 10 janvier dernier, une convention de coopération donnant le coup d’envoi au dispositif « Bison musclé », spécifique à l'urbanisme sportif, une première en Seine-Saint-Denis !

Un partenariat renforcé pour remédier au manque d'équipements sportifs sur le territoire

En tant que partenaires de longue date, la convention établie entre Est Ensemble et le CDOS 93 vise à renforcer ces liens et à concrétiser les enjeux liés aux activités physiques et sportives (APS) dans toutes les initiatives d'aménagement et de rénovation urbaine menées par Est Ensemble sur son territoire.

Est Ensemble, tout comme le département de la Seine-Saint-Denis, est confronté à une pénurie d'installations sportives par rapport au nombre d'habitants. Avec seulement 16 équipements pour 10 000 habitants, le taux d'équipements sportifs de la Seine-Saint-Denis est considérablement inférieur à la moyenne nationale de 49,5 équipements pour 10 000 habitants, voire régionale avec un taux de 23 équipements.

 

Placer les activités physiques et sportives au coeur des projets d'aménagement du territoire

Face à l'importance des enjeux liés à l’accès à des équipements sportifs, à la cohésion sociale et à la santé, Est Ensemble et le CDOS 93 ont décidé d'intensifier leurs efforts et leurs échanges pour atteindre un objectif partagé : celui de l’affirmation, en tous lieux, d’une ville où il fait bon se dépenser, dans les équipements comme dans l’espace public.

Grâce à ce partenariat nouveau, le CDOS 93 pourra renforcer son implication dans la construction de projets locaux, au bénéfice des Villes et des associations. Cette coopération est déjà engagée et va pouvoir s’intensifier sur les projets d’aménagement et de renouvellement urbain suivants :

  • Au Morillon à Montreuil, où Est Ensemble et le CDOS travaillent sur un projet de création d’une plaine sportive innovante et inclusive en cœur de quartier et pour laquelle une subvention de 499 999 € de l’Agence Nationale du Sport a été attribuée ;
  • À Bondy, avec la réalisation d’une étude pour approfondir les aménagements sportifs dans le projet NPNRU de La Sablière (coopération Est Ensemble, Grand Paris Grand Est, Sorbonne Université, CDOS 93) ;
  • À Noisy-le-Sec, avec une réflexion approfondie pour le sport santé dans le projet NPNRU Béthisy ;
  • À Bobigny-Bondy, où une réflexion est en cours autour d’une coulée sportive inter-projets.