Budget 2019

Le cycle budgétaire

Le cycle budgétaire s’organise en quatre étapes majeures :

  • le débat sur les orientations budgétaires, tenu en conseil de territoire le 25 février 2019 : il permet aux élus d’échanger sur les prospectives de la collectivité,
  • le vote du budget primitif, effectué le 1er avril 2019 : il ouvre les crédits et permet la dépense,
  • les décisions modificatives : elles interviennent en cours d’année et modifient les autorisations budgétaires, permettant l’ajustement des budgets aux réalisations effectives de l’exercice,
  • le vote du compte administratif, prévu le 28 mai 2019 pour l’exercice 2018 : il constate les comptes définitifs de l’EPT pour l’exercice considéré.

 

Le budget 2019

Est Ensemble dispose de trois budgets distincts : le budget principal, le budget assainissement et le budget des projets d’aménagement.

Les dépenses réelles prévisionnelles des trois budgets consolidés s’élèvent à 335,9 millions d’euros dont 66,2 millions d’investissement et 269,7 millions d’euros de fonctionnement.
Celles-ci se répartissent comme suit entre les compétences d'Est Ensemble :

Pour plus d’information consultez le rapport sur le budget primitif 2019

Le premier poste de dépense correspond à la dotation d’équilibre versée à la MGP (127,64 millions d’euros). Il s’agit d’une dépense obligatoire.

Les autres dépenses de fonctionnement augmentent de façon limitée en 2019 (environ 1,3% par rapport au budget primitif 2018) afin de prendre en charge les évolutions suivantes :

Evolution de la masse salariale : + 0,6% (en raison de l’application du protocole parcours carrière et rémunération décidé par l’État, du transfert des agents des espaces verts des Villes de Bondy et Montreuil…)

Un volume important de mesures nouvelles (+ 2,63 M€) visant à poursuivre le déploiement des compétences d’Est Ensemble sur l’ensemble du territoire. Il s’agit principalement de :

  • la réorganisation de la collecte des tas sauvages et corbeilles de rue actuellement réalisée en régie sur la Ville de Montreuil (+1,5 M€), 
  • la réorganisation de la collecte pour Les Lilas, Bondy et Pantin (672,4 k€).

 

Est Ensemble s’engage aussi pour l’investissement sur le territoire. Parmi les principales dépenses d’équipement, on notera :

  • la politique d'aménagement (13,7 M€) avec la participation au bilan des ZAC (5,5 M€), et les acquisitions foncières de la ZAC Boissière Acacia Montreuil (4 M€),
  • les travaux de réhabilitation et d’extension de réseau d’assainissement (8,8 M€),
  • les équipements culturels (7,4 M€) avec principalement la restructuration de l’école de musique du Pré Saint-Gervais (3 M€),
  • les piscines (4,5 M€) avec la rénovation du centre nautique Jacques Brel (2 M€), la construction de la piscine intercommunale Bondy/Noisy-le-Sec (1,1 M€) et la piscine et le conservatoire Leclerc et Bacquet à Pantin (1,2 M€),
  • le gros entretien et les réparations (4,4 M€),
  • la politique de prévention et de valorisation des déchets (4,2 M€) avec le remplacement des bacs (1 M€) et le programme pluriannuel d’implantation des points d'apport volontaires (0,9 M€),
  • la politique de l’habitat (3,9 M€) avec principalement l’opération aménagement 4 chemins (1,6 M€) et le programme national de requalification des habitats dégradés anciens Coutures Bagnolet (1 M€),
  • les systèmes d’information (2,2 M€), dont 1,5 M€ pour les licences et le matériel informatique et 0,7 M€ pour le réseau très haut débit,
  • le programme de renouvellement urbain avec la préparation du NPNRU 2 (1,3 M€).